Skip to content

“Le Groupement est unique en son genre.” Thierry Morice

Avec sa Taverne de Chambray-Lès-Tours, Thierry Morice a choisi un concept de restauration qui lui ressemble. Il nous en parle en détail.

Un support pour les indépendants

T.M “Avec le Groupement, on a mis en place des services qui nous font gagner du temps en tant qu’indépendants. Et ça nous permet de nous concentrer sur d’autres choses. Par exemple, on a une centrale d’achats pour avoir des prix négociés, une architecture de site internet commune, un support de carte défini avec une application dédiée pour la modifier nous-mêmes… Tout ça a donc été mis en place par le Groupement. Mais en plus, on a des contrôles qualité, des contrôles d’hygiène… Et quand on est seul, on doit s’en occuper seul. Ce n’est donc pas forcément évident à gérer quand on a une grosse exploitation. Donc, chacun reste indépendant, mais profite du support apporté par le Groupement.”

Un risque calculé

T.M “Quand j’ai décidé d’avoir ma propre entreprise, je ne voulais pas être franchisé. Je ne me voyais pas prendre des risques financiers en montant une société, tout en rendant des comptes à un franchiseur tous les quatre matins. Autant rester salarié. Cependant, je ne voulais pas être complètement indépendant non plus. Le risque était trop important à mon goût. Et surtout, je ne voulais pas me retrouver à devoir tout faire moi-même !”

La meilleure solution pour un indépendant

T.M “Avec les Taverniers Réunis, j’ai trouvé un produit qui me correspondait, et un support qui m’assurait de ne pas avoir à m’occuper de tout du jour au lendemain. Pour moi, c’est la meilleure solution pour un indépendant qui se pose des milliers de questions sur le recrutement, les coûts, etc. Avec le Groupement, je ne vais pas dire que c’est facile, mais c’est tout de même beaucoup moins compliqué.”

Une qualité unique

T.M “J’ai beaucoup travaillé dans l’hôtellerie et la restauration. Donc quand j’ai cherché une affaire, j’ai fait l’entonnoir. J’ai regardé beaucoup de types de restauration, même rapide, et c’est vraiment la Taverne qui correspondait à mon ADN. Il n’y a pas ou peu de compromis sur la qualité. Ce qui fait que le Groupement est unique en son genre. Car quand on est indépendant, c’est très compliqué pour gérer une affaire. Et là, on est beaucoup aidé.”

Une liberté encadrée

T.M “Le Groupement, c’est la liberté dans un cadre. C’est une gestion plutôt libre avec un rapport qualité/service/accueil au-dessus de la moyenne sur le marché. Ça permet de garantir la réussite de l’entreprise. Si vous arrivez à gérer vos coûts matières, votre personnel, et que vous accueillez vos convives correctement, vous avez un mix très efficace.”

Un Groupement vivant

T.M “Si on veut faire une coupe mal taillée, les taverniers sont des indépendants. Ça veut dire qu’ils ont tous leur personnalité. Il y a la règle et chacun a son interprétation de celle-ci. Donc il faut arriver à faire évoluer tout le monde dans le même cadre. Et c’est ce qui fait la richesse du Groupement. Ça permet d’avoir des échanges et que ce soit vivant.”

Un accompagnement pour les nouveaux membres

T.M “On rencontre les nouveaux arrivants. Les cogérants du Groupement voient la personne pour étudier sa candidature. Et après, il y a un parcours. On fait passer le nouveau membre dans différentes Tavernes, en salle et en cuisine selon le profil. Ça lui permet de s’imprégner de nos méthodes et de notre histoire. Ensuite, on a un accompagnement de 10 jours pour l’aide à l’ouverture. C’est un programme à la carte parce que le nouveau tavernier choisit ce sur quoi il souhaite être accompagné. Enfin, on a un audit interne une fois par an. On passe en revue tous les aspects de la Taverne pour identifier les axes d’amélioration éventuels. C’est mis en place pour qu’on puisse tous progresser. Il n’y a pas de classement et de mauvais élèves. Ainsi, on va tous dans le même sens.”

Le profil d’un tavernier

T.M “Il faut aimer la restauration et les gens pour nous rejoindre. C’est un métier chronophage, donc la notion de service doit être assez forte, sinon ça devient vite embêtant. En plus aujourd’hui, la gestion de l’humain est très importante. Donc, il faut être constructif.”


Pour en savoir plus sur les Taverniers Réunis et devenir tavernier, rendez-vous sur www.lestaverniersreunis.com

 

Articles associés

“Les gens reviennent des restaurants franchisés.” Sylvain Lebossé

Sylvain Lebossé est un tavernier fier de son produit. Avec ses Tavernes situées au Mans, il participe au Groupement tout en profitant des avantages de ce dernier. Mutualiser les forces
Read More

L’esprit des taverniers

Notre Groupement est différent d’une franchise. Et c’est bien par notre philosophie que nous nous distinguons ! Parce que nous sommes persuadés que notre indépendance nous permet de réussir, chaque
Read More

Les bonnes fêtes de famille

Qu’on aime se retrouver en famille ! Surtout pendant les fêtes de fin d’année ! Savourer un bon repas ensemble permet de resserrer les liens. Et dans nos Tavernes, nous
Read More

À emporter

réserver une table

Candidater

[contact-form-7 404 "Non trouvé"]