Skip to content

“On ne fait pas seulement de la choucroute.” Karl Millon

La richesse de la carte fait le succès des Tavernes. Dans celle de Chasseneuil-du-Poitou, le tavernier Karl Millon nous fait découvrir la sienne.

Des spécialités diverses et variées

K.M “Aujourd’hui, dans les Tavernes, on ne fait pas seulement de la choucroute. On fait du poisson, de la viande, des salades, des tartares, des carpaccios, des burgers… C’est hyper varié. La grandeur de notre carte est très importante. Mais j’aime particulièrement le panaché de poissons. Il y a de la lotte, du cabillaud, du saumon, des gambas, des Saint-Jacques… C’est préparé à la plancha et accompagné d’une poêlée de légumes.”

Faire plaisir au plus grand nombre

K.M “Nous faisons une cuisine de brasserie. Ce n’est pas du haut de gamme, ni du bas de gamme. Mais on travaille des produits frais. Et ça va nous arriver d’aller chercher des choses qui sortent de l’ordinaire à travers les suggestions. Le but, c’est qu’un maximum de convives se fasse plaisir. Par exemple, ce week-end, on a proposé du homard bleu. On a fait flamber ça au whisky, mais ça reste une opération ponctuelle.”

Les suggestions du week-end

K.M “On a essentiellement des suggestions le week-end et à des périodes particulières comme les fêtes, la Saint-Valentin, la fête des mères… C’est dans ces moments-là qu’on sort de la carte, même si ça reste une cuisine de brasserie. Notre volonté, c’est que les convives se fassent un peu plus plaisir le week-end.”

Le travail des cuisiniers

K.M “Mes cuisiniers gèrent le sourcing des ingrédients. C’est leur rôle. Ce sont eux qui nous font des suggestions ou nous proposent des nouveaux plats à ajouter à la carte. Je suis là pour valider les recettes, mais ce sont eux qui vont chercher des idées.”

Les plats préférés des convives

K.M “Les convives apprécient les burgers. Ça fait partie de nos grosses ventes. Mais il y a aussi la choucroute de la mer qui fonctionne très bien. Quant à la flammekueche, c’est plus un plat à partager à l’apéro.”

Les entrées à la carte

K.M “Niveau entrées, c’est assez classique. Après, on a lancé l’os à moelle qui marche bien. Ça correspond assez bien à notre image. C’est un plat qu’on ne retrouve pas partout. Les convives n’ont pas l’habitude de manger ça chez eux. Et en dessert, c’est du fait maison.”

Des grands crus pour les amateurs

K.M “On a une belle carte de vins. J’ai créé une carte de grands crus pour les amateurs. On change très régulièrement parce que j’aime bien ça. Et puis, je trouve que ça va avec tout. C’est bien de pouvoir les proposer. Et je me suis occupé du référencement moi-même. J’ai également une gamme assez large de Champagnes, mais c’est un choix personnel. C’est toujours utile pour les événements comme les anniversaires.”


Pour en savoir plus sur les Taverniers Réunis et devenir tavernier, rendez-vous sur www.lestaverniersreunis.com

Articles associés

Les avantages de notre centrale d’achats

Faire partie des Taverniers Réunis, c’est rejoindre un Groupement d’indépendants. Eh oui ! Nous sommes des restaurateurs et nous ne voulons pas nous franchiser. Même si ce modèle est de
Read More

Savourez un bon moment avec vos collègues

Une bonne cuisine de brasserie, c’est vraiment un plaisir à savourer entre collègues. Croyez-nous sur parole. Dans nos Tavernes, vous pouvez vous asseoir dans un lieu convivial et prendre une
Read More

“J’ai toujours été dans le groupement.” Philippe Morillon

Philippe Morillon n’est pas seul pour diriger sa Taverne d’Aurillac. Il profite de la force du Groupement au quotidien. La sécurité du Groupement P.M “Le Groupement m’apporte une certaine sécurité.
Read More

À emporter

réserver une table

Candidater

[contact-form-7 404 "Non trouvé"]