Skip to content

Zéro royalties et zéro compromis !

Pourquoi rester indépendant si on doit payer des royalties ? Avec nous, la liberté d’entreprendre est totale. C’est dans notre ADN à nous, les Taverniers Réunis. Mais pour nous, la liberté ne veut pas dire qu’on doit faire n’importe quoi. Parce que notre exigence se trouve dans l’assiette de nos convives, nous mettons en commun nos bonnes pratiques, nos bons produits, nos bons plats. Pour faire bref, nous partageons une recette qui a fait ses preuves, tout en laissant le soin à chacun de l’assaisonner à sa manière ! Nous travaillons en bonne intelligence. Alors pourquoi faire payer un tavernier pour le bon sens qu’il apporte à notre communauté ?

Parlons en toute franchise

Parce que c’est bien de ça qu’il est question ! Une franchise impose, alors qu’un entrepreneur ne devrait que disposer. C’est notre vision. Elle est affirmée et possède un certain caractère, à l’image de notre table ! Celle qui plaît tant à nos convives. Celle qui leur donne envie de revenir quelle que soit l’occasion. En famille, entre amis, avec des collègues ou des clients, nous accueillons tout le monde. Le secret de notre succès ? Notre carte est large et composée de plats incontournables. De plus, chacun d’entre nous est libre d’y apporter sa touche personnelle pour offrir à chaque taverne une identité singulière. Aucune franchise ne peut offrir une telle liberté. Avec en plus notre service soigné, vous êtes certain de ne pas être un simple pion sur un échiquier qui vous dépasse. Vous prenez les rennes de votre établissement avec panache, mais non sans soutien.

Non aux royalties

Pas de cotisations, pas de royalties, pas de redevance ! Sous toutes ses formes, nous ne demandons pas aux taverniers de mettre la main à la poche. Et ce n’est pas prêt de changer ! Quand une franchise exige 5 à 10% du chiffre d’affaires pour porter une enseigne, nous laissons chacun riche de son succès. Afin d’arriver à cet exploit, il nous faut simplement mettre en commun quelques ressources essentielles. Par exemple, nous avons obligation de nous fournir à 70% dans notre centrale d’achat. Elle est composée uniquement de produits de qualité à tarifs négociés. Par ailleurs, nous finançons les salaires de nos permanents. Ces derniers font vivre notre réseau et nous permettent de conquérir de nouveaux territoires. 

Oui à l’indépendance

Notre manière d’être nous rend très compétitif face à la concurrence des franchises. Cependant, nous n’avons rien contre cette concurrence. Elle est simplement à l’opposé de notre philosophie. Un tavernier qui rejoint notre réseau ne sera jamais seul. Nous l’accompagnons parce que cela fait partie de nos valeurs : le partage de la réussite. À la manière d’une véritable coopérative, chacun est décisionnaire et apporte sa pierre à l’édifice.

Afin de conserver notre indépendance, nous sommes solidaires les uns des autres. C’est seulement en restant uni qu’il est possible de réussir. Alors, forgeons notre caractère ensemble. Pour en savoir plus sur les Taverniers Réunis et devenir tavernier, rendez-vous sur www.lestaverniersreunis.com

Information : Pass Sanitaire

Depuis le début de la crise sanitaire, les Tavernes se sont toujours mis en conformité avec la législation, le Pass Sanitaire est en place dans toutes nos Tavernes et sera opérationnel à compter du 9 août prochain pour toutes les personnes âgées de plus de 17 ans. Nos équipes sont mobilisées pour que tout se passe de la meilleure façon possible pour vous.

Avant le 9 août : rien ne change 😉 

Après le 9 août : mise en place du Passe Sanitaire

Le Pass Sanitaire pourra être présenté sur l’application TousAnti-COVID ou au format papier. 

Retrouvons-nous vite pour partager avec vous des moments inoubliables. 😊

L’une des trois preuves suivantes peut constituer un Pass Sanitaire :

Le passeport vaccinal (ou le certificat de vaccination) contre la COVID-19

Le résultat d’un test RT-PCR ou antigénique négatif de moins de 48H.

Le résultat d’un test RT-PCR ou antigénique négatif attestant du rétablissement de la COVID-19, datant d’au moins 11 jours et de moins de 6 mois.